class="post-template-default single single-post postid-1939 single-format-standard">

SUN CLUB

LE SITE QUI VOUS APPORTE LE SOLEIL

NOCTURNES de John CONNOLLY

Written By: armand - Juil• 09•17
Vous appréciez mon site? Alors, n'hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires. Vous ne l'aimez pas, hé bien, n'hésitez pas à me dire pourquoi et ce que je devrais améliorer pour votre plus grand plaisir.

NOCTURNES de John CONNOLLY est un recueil de nouvelles.

Mais qui est John Connolly?

Photo de l’auteur

Né le 31 mai 1968 (49 ans) à Dublin, Irlande

Activité principale : Romancier, Considéré comme l’un des meilleurs romanciers de Thriller aux États Unis

Distinctions : Prix Anthony 2014 de la meilleure nouvelle ; Prix Edgar-Allan-Poe 2014 de la meilleure nouvelle

Langue d’écriture : Anglais irlandais

Genres : Roman policier, articles, nouvelles.

 

NOCTURNES

L’intérêt d’hanter bibliothèques, librairie, brocantes, …, est de découvrir quelques oiseaux rares non encore pratiqués, oiseaux que l’on soupçonne au premier coup d’œil d’être cette petite perle que l’on recherche souvent lorsque l’on fait partie des lecteurs assidus. Je connaissais déjà John Connolly pour son personnage Charlie Parker ex-flic, détective privé, dont les aventures sont entre réalisme et fantastique.

Dans « Nocturnes », recueil de 19 nouvelles, nous sommes plongés dans des univers fantasmagoriques avec, cependant un aspect réaliste. D’un fait divers fréquent, par exemple « le lit nuptial » qui raconte l’attente patiente et pleine d’espérance de jeunes gens qui vont s’épouser et dont l’amour transcende tout ce qui les entoure, on plonge dans l’horreur absolue. La jeune femme est victime d’un viol épouvantable. Retrouvée morte après 2 jours de recherche, son fantôme (on peut dire le souvenir de leur union) vient hanter l’esprit de l’amoureux qui n’oublie pas sa promesse « Je t’aimerai toujours, jusqu’à mon dernier jour ». Je n’en dirai pas plus car on est saisi par ce qui se déroule sous nos yeux.

La balade du cow-boy cancéreux est un véritable cauchemar. Pourquoi ? L’auteur prend à la lettre l’idée répandue de cancer égal crabe, égal bête qui ronge… Dès lors, tout est permis, car qui peut tuer le détenteur du pouvoir cancéreux ?

Le rituel des os nous entraînent dans les écoles « très chics » fréquentées par la haute société. Pourtant, cette école s’efforce d’accueillir en son sein des « gens de rien » ! (tiens, ça me rappelle quelque chose… ne serait-ce pas une gare où se croisent les élites et les riens ?). Pourquoi cette générosité vis-à-vis du petit peuple ? Et là, la chute est surprenante tant elle est réaliste.

Le singe de l’encrier est une nouvelle qui intéressera sans nul doute les écrivains indés en panne d’inspiration. Échange de bons procédés : « L’inspiration va revenir mais il y a un prix à payer ! » Enfin, quand on veut…

Je ne vais pas résumer toutes les nouvelles. J’en ai présenté certaines qui m’ont franchement amusé et d’autres, beaucoup plus inquiétantes. Quand vous allez les lire, apprêtez-vous à devenir un jouet entre les mains de cet auteur démoniaque…

Bonne lecture.

 

N'hésitez pas à utiliser les commentaires. Ainsi mon blog sera plus vivant.
 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche
 


Annonces via Affiliation Totale
Get Adobe Flash player